Aller au contenu principal

Insuffisance respiratoire
et rénale chronique

Notre mission : accompagner les patients souffrant d’insuffisance respiratoire et rénale chronique et assurer, en complément de leur traitement par oxygène, le suivi de leur nutrition entérale à domicile.

Comprendre ma pathologie*

La dénutrition est fréquente au cours de l'insuffisance respiratoire chronique (IRC) évoluée ou en cas d’insuffisance rénale chronique.

En cas d’insuffisance respiratoire chronique, la dénutrition repose sur une inégalité entre des besoins en énergie accrus et des apports alimentaires insuffisants.

Les trois principaux types d'IRC sont :

  • la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) : augmentation des besoins énergétiques en raison de l'augmentation du travail respiratoire et des phénomènes inflammatoires.
  • l'insuffisance respiratoire secondaire à la sclérose latérale amyotrophique (SLA) : la dénutrition répond essentiellement à une insuffisance alimentaire en raison des troubles de déglutition.
  • la mucoviscidose.

En savoir plus sur les différentes pathologies respiratoires

En cas d’insuffisance rénale chronique, la consommation spontanée de protéines et de substrats énergétiques diminue au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. Au stade prédialytique, l'apparition d'une dénutrition nécessite l'élargissement des apports alimentaires. Au stade de la dialyse,  25 % des patients souffrent de dénutrition sévère.

Traitement de l’insuffisance rénale et respiratoire chronique

En cas d’insuffisance respiratoire chronique, la nutrition entérale par sonde de gastrostomie est souvent le traitement prescrit par le médecin.

Chez un patient dialysé, en cas d’insuffisance rénale chronique, la nutrition entérale est utilisée de préférence à la nutrition parentérale, réservée dans les cas où le tube digestif n'est pas fonctionnel.

En savoir plus sur la nutrition parentérale

Bouton de gastrostomie

Focus

Les méthodes d’administration de la nutrition entérale

En fonction de la pathologie traitée, et de la fonctionnalité du tube digestif, différents types de sondes peuvent être utilisées.

En savoir plus
  • La sonde nasogastrique qui est introduite dans le nez et son extrémité est positionnée dans l’estomac.
  • La sonde de gastrostomie qui permet un accès direct à l’estomac par voie endoscopique ou lors d’une opération chirurgicale.
  • Le bouton de gastrostomie, qui remplace éventuellement la sonde de gastrostomie. 
  • La sonde de  jéjunostomie qui permet un accès direct à votre intestin par voie endoscopique également 
Fermer

La nutrition entérale est administrée soit par gravité (système de goutte à goutte), soit par pompe (système permettant de régler le débit automatiquement).

La prestation LVL Médical à votre domicile

Dans le cadre de votre traitement par nutrition entérale, votre accompagnement est réalisé par nos équipes de diététiciens et/ou d'infirmiers, en coordination avec votre équipe soignante.

Pour vous garantir confort et sécurité, LVL Médical assure notamment :

  • la mise à disposition de personnel qualifié et dédié à la dispensation de votre traitement
  • la fourniture du matériel adapté à vos besoins (pompe portable et sac à dos pour favoriser la mobilité).
  • la sensibilisation et la formation à l’utilisation quotidienne du traitement et du matériel,
  • le suivi régulier et la coordination de votre prise en charge avec les acteurs de santé libéraux (pharmacien, infirmier libéral).

Prise en charge nutrition entérale en cas d'Insuffisance Respiratoire

Sources 

[*] EM Consulte