Cas clinique 1 - Newsletter Actualité déficits immunitaires

par le Pr Louis Jean COUDERC

 

Une femme de 32 ans, non-fumeuse, est adressée pour la recherche d’un facteur favorisant la répétition depuis une dizaine d’années de bronchites (2 à 3 par an) et de pneumonies (3 dont une dans le lobe moyen, une dans le lobe supérieur droit, l’autre dans la lingula).

À l’interrogatoire, vous apprenez qu’elle a un frère de 38 ans ainsi qu'une nièce (âgée de 4 ans), tous deux indemnes de manifestation clinique. La patiente elle-même n’a pas d’enfant. Ses parents sont bien portants, à l’exception d’un diabète de type 2 chez sa mère. Elle signale avoir été hospitalisée vers l’âge de 17 ans pour une méningite infectieuse (d'étiologie indéterminée). Entre les épisodes aigus, elle n’a aucun symptôme.

La patiente vous explique que ses infections respiratoires s’améliorent avec les antibiotiques prescrits par son médecin traitant, Amoxicilline (Clamoxyl ®) et Prystinamycine (Pyostacine ®).
À l’examen, vous ne retrouvez pas d’adénopathie périphérique, d’hépato-splénomégalie ni de manifestations autres, notamment digestive, articulaire, dermatologique, neurologique.

Vous réalisez un bilan biologique :
NFS : leucocytes : 8100/mm3 avec neutrophiles 4200/mm3 et lymphocytes 2900/mm3 ; Hb 13,9 g/dL ; plaquettes 291 000/mm3
Créatininémie : 67= mol/L ; ASAT/ALAT =13/14 UI/L ; P.A.=54 ; bilirubine =8 ; CRP=5mg/L
EPP : alb=40,8g/L ; alpha2 globulines= 3,5g/L ; gammaglobulines=1,6g/L.
IgG= 1,1 g/L ; IgA indosables ; IgM= 0,20 g/L. Pas de détection d’immunoglobuline monoclonale sérique et urinaire.
Sérologie anti-pneumocoque inférieure à 0,3 U.
Sérologie VIH négative.
ECBU stérile, absence de protéinurie.

Répondre au Quiz !